Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 17:29

Alors que plus de 200 000 personnes ont manifestées hier contre cet accord ; que celui-ci n'a été signé que par 3 syndicats "minoritaires" si l'on se réfère aux dernières élections professionnelles et par le MEDEF. On aurait pu imaginer que le Parlement allait logiquement pouvoir débattre et amender ce texte comme cela devrait être le cas ; et bien, non, si l'on en croit les déclarations de François HOLLANDE, du gouvernement, d'une centaine de parlementaires socialistes, de plusieurs ténors de l'UMP et de l'UDI dont "François FILLON" qui voteront ce texte "si celui-ci n'est pas modifié". Pas étonnant vu que ce texte a été élaboré et pensé sous le précédent gouvernement et qu'il a naturellement été repris avec les mêmes objectifs par le gouvernement actuel. De plus, ils obéissent au diktat de Mme Laurence PARISOT, patronne du MEDEF, qui a récemment déclaré que si l'accord n'était pas traduit tel quel par le Parlement, il y aurait des conséquences.



Pourquoi donc ce texte est-il si polémique ? Tout simplement parce qu'il met à bat les principes fondamentaux du Code du Travail français et des acquis du Conseil National de la Résistance, et qu'il n'est pas fait pour garantir et améliorer les droits des salariés français, mais bien pour les diminuer au nom d'une flexisécurité et d'une compétitivité illimitée jusqu'à un alignement sur le modèle chinois ?! La question mérite d'être posée ! Une fois de plus, le gouvernement ne s'attaque pas à la racine du mal, c'est à dire au chomage de masse dù à un euro trop cher, au libre échange intégral, à l'abandon de toute politique industrielle novatrice, ambitieuse et protectrice. Le gouvernement s'attache uniquement à adapter la société et les salariés français aux exigences de la finance mondiale (OMC, FMI) et des marchés financiers, de la Commission Européenne et de la BCE. Cela est d'autant plus navrant que d'autres pays comme les Etats-Unis, la Chine, le Bresil, le Japon, l'Islande, et bien d'autres, adaptent la mondialisation à leur pays et pas l'inverse !


Debout La République réitère donc ses propositions pour une "économie relocalisée au service du progrès social":

  • Reprendre notre liberté monétaire pour relancer la croissance

  • Mettre en place un protectionnisme ciblé pour relocaliser les emplois

  • Réformer notre système fiscal et de formation pour libérer les initiatives

  • Refaire de la France un champion industriel

  • Renforcer la participation et l’association des salariés à la vie de l’entreprise

  • Mettre au pas la finance pour la remettre au service de l’économie réelle



Vous pouvez retrouver dans le détail toutes nos propositions en cliquant içi



Bruno POTIER

Membre du Bureau National de Debout La République

Secrétaire Général adjoint DLR en charge des fédérations Ouest

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 09:13

 

Viande-bovine.jpg

 

 

En Loire-Atlantique, on peut considérer qu’il existe encore plus de 2 600 exploitations - pour combien de temps encore ? - portant sur la production de vaches laitières, sur les 26 000 exploitations élevant des bovins répertoriées dans les Pays de La Loire. La production régionale de viande bovine, malgré une baisse de 20% en moyenne tous les 6 ans, représente près de 15% du potentiel national. Et il s’agit d’un secteur où la production de proximité tente de résister aux pressions de la grande distribution, elle aussi en prise directe avec la spéculation et la stratégie de négliger les coûts de production et d’acheter au plus bas aux producteurs de plus en plus pris à la gorge. D’ailleurs, les petits éleveurs indépendants sont de plus en plus rares, absorbés par des structures qui ne sont plus autant portées qu’eux sur la qualité et la transparence sans compromis...

 

A Châteaubriant, la politique de la société Castel Viandes, au cœur d’une procédure judiciaire (pour « tromperie sur la qualité et falsification de documents ») qui démêlera le vrai du faux, témoigne tout de même de dysfonctionnements de la filière bovine. Nombre de personnes savent quelle est la réalité mais se cachent bien de faire toute la lumière sur l’envers du décor de ce secteur lucratif. Sauf, lorsqu’elles ne sont plus sur scène…

 

Quant à l’éthique, elle est totalement honnie, tout comme la santé des consommateurs.

 

Les citoyens doivent prendre acte de tous ces événements qui montrent, une fois de plus, que les élections européennes seront l’occasion de prendre des positions fermes pour contrer toute cette folie.

 

 

Pascal LE PAUTREMAT

Délégué DLR pour la 6èmeCirconscription de Loire-Atlantique (Châteaubriant - Ancenis)

Partager cet article
Repost0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 09:41

Le comblement de la vasière de Méan par le Grand Port Maritime pose quelques questions, en dehors même du respect de l'équilibre environnemental : effets de la canalisation du Brivet sur la Brière, destruction de nurseries, etc ...

L’implantation de l'usine d'éoliennes Alstom peut et doit se faire sur le site des Chantiers Navals STX. De plus, cela libérerait l'espace nécessaire au terminal roulier notamment pour la ligne maritime Montoir-Vigo.

 

DLR Loire-Atlantique pose deux questions :

Avec les nouvelles directives "Loi sur l'Eau", la vasière de Méan étant classée en Zone de Protection Spéciale, le grand port maritime se verrait dans l'obligation de créer une vasière deux fois plus importante que celle de Méan. Comment fera-t-il ? Que sont devenus les stocks de munitions entassés par les Allemands dans la base sous-marine de St-Nazaire à la Libération ? Certes la vase s'est accumulée au fil du temps, mais qu'en savons- nous ?

Alors, prudence...

 

Dominique Potier

Secrétaire départemental de Debout La République Loire-Atlantique

Délégué DLR de la 8ème circonscription (St-Nazaire)

 

 

vasiere-mean.jpg

Partager cet article
Repost0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 17:05

Ce dimanche matin, l'équipe "Action Militante" DLR 44 dirigée par Benoît Fourage est venue donner un coup de main au nouveau Délégué DLR du Canton de Pornic, Christian Boisteau. Pendant plus de 2 heures, une dizaine de militants DLR 44 ont tractés plus de 1200 tracts au marché de Pornic autour de l'église.

 

Ils ont reçus un accueil chaleureux de la population et une oreille attentive aux propositions de Nicolas Dupont-Aignan et de Debout La République. Deux fois par mois, l'équipe "Action Militante DLR 44" vient donner un coup de main dans les circonscriptions en plus des tractages locau.

 

Vous pouvez retrouvez içi quelques photos des militants tractant au Marché de Pornic :

 

2013-02-17-11.40.51.jpg

 

2013-02-17-12.27.13.jpg

2013-02-17-12.02.11.jpg

Partager cet article
Repost0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 11:58

Le suicide n'est pas toujours maîtrisable, et en cela, le personnel de Pôle Emploi n'y est pour rien.

 

Devant l'horreur de cet acte, qui n'est plus un acte isolé en France depuis quelques temps, Debout La République Loire-Atlantique estime que le fonctionnement de Pôle Emploi ne répond plus aux problèmes actuels : augmentation inquiétante du chômage, augmentation des fins de droits, allocations très fortement diminuées, etc ...

 

Aussi Debout La République Loire-Atlantique repose la question ; la création de Pôle Emploi, issue de la fusion Assédic/Anpe maintient l’ambiguïté entre "l'indemnisation et la recherche d'un emploi", alors que ce sont 2 métiers différents. Ce fonctionnement est devenu aujourd'hui obsolète.

 

Les gouvernements successifs de gauche comme de droite en portent la responsabilité, qu'ils y réfléchissent bien et qu'ils prennent leurs responsabilités.

 

Nos pensées vont bien évidemment aujourd'hui en priorité à la famille de la victime.

 

Dominique Potier

Secrétaire départemental de Debout La République Loire-Atlantique

 

Articles parus dans Ouest France et Presse Océan Loire-Atlantique du 15 février 2013

Articles parus dans Presse-Océan et Ouest France le 15-02-

Partager cet article
Repost0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 18:48

Drapeau-Pays-de-Retz.jpg

 

Mme Rabin, députée socialiste du Pays de Retz, je vous accuse de tenir des propos "partisans" et de n'être qu'au service du PS et non pas des habitants du Sud-Loire/Pays de Retz.

 

Pourquoi ? Premier point : Parce que vous osez affirmer dans les Presses Départementales que le nouvel Aéroport de Notre Dame Des Landes apportera la fin des nuisances sonores et environnementales liées au survol de la Réserve Naturelle de Grand Lieu, la réponse à votre argument est sans appel venant de la part de M. Loïc MARION, ancien directeur de cette réserve pendant 18 ans et chercheur au CNRS : " Les avions ne gênent nullement la Faune de la Réserve, puisque son survol s'effectue à plusieurs centaines de mètres de hauteur, bien au-delà des 300 mètres réglementaires et que les oiseaux y sont depuis longtemps habitués, l'abandon projeté de l'aéroport de Château-Bougon aura exactement l'effet inverse".

 

Deuxième point : vous parlez d'opportunité pour les Entreprises, alors pourquoi les chefs d'entreprises vendéennes en doute et réclament d'abord un 2ème Pont ?

 

Que dit le vice président du géant de l'agroalimentaire « Fleury-Michon »: "Avant la construction d'un nouvel aéroport, il est urgent d'investir dans des équipements ROUTIERS et FERROVIAIRES".

 

Que dit M. Christian RICOT, patron d'une entreprise de surgelés :"NDDL est dépassé, il faut privilégier le réseau de TGV afin de mieux desservir les aéroports existants".

 

Même Philippe de Villiers, patron du PUY DU FOU, "appelle les Vendéens" à demander la "suspension" du projet.

 

Quand à votre référence autour de "l"Association Sud Loire Avenir" elle est fortement contestable car "l'objectif de cette Association est fondé sur la reconversion du site aéroportuaire actuel... Vouloir développer le Sud-Loire en affichant comme action dans ses statuts le départ des emplois de l'aéroport actuel et en fragilisant ceux d'Airbus et de ses sous-traitants est une aberration", de plus, on peut voir que cette association est patronnée par Dominique Raimbourg, député PS et Gérard Allard, Conseiller général PS de Carquefou.

 

La position de Debout La République Loire-Atlantique est et reste l'harmonisation d'un projet Arc Atlantique qui se fera autour d'un rééquilibrage rail/route/air, en y incluant un nouveau franchissement sur l'estuaire au plus près du pont de Saint-Nazaire.

 

Dominique Potier

Secrétaire départemental de Debout La République Loire-Atlantique

 

Article Ouest France Pays de Retz du 09 février 2012

Article-OF-Pays-de-Retz-du-09-02-2013.jpg

 

Article Courrier du Pays de Retz paru le 15 février 2013

 

Article Courrier du Pays de Retz du 15 février 2012

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 19:52

Tractage ce dimanche au marché de Vertou avec Benoit, Marc, Thérèse, Jean-Marc, Jean-Claude et Bruno Potier, où nous avons distribué environ 800 tracts "La Différence". Nous avons eu une très bonne réceptivité des gens et peu de rejets. La notoriété de Nicolas Dupont-Aignan est tout à fait vérifiée dans la rue.

 

Deux fois par mois, des tractages sont organisés dans toute la Loire-Atlantique par l'équipe "action militante DLR 44" menée par Benoît Fourage.

2013-01-27 10.41.29

2013-01-27-11.41.39.jpg

2013-01-27 11.41.09

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 10:00

2013-01-10 12.49.25

En début de matinée, Nicolas Dupont-Aignan est arrivé à Saint-Nazaire pour rencontrer les dirigeants de STX et les syndicats. Il a pu rencontrer FO. Retrouvez ci après un article très complet : link

nicolas-dupont-aignan---pour-la-navale-il-faut-une-vraie-st

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis après dans l'après-midi, Nicolas Dupont-Aignan a rencontré pendant une heure et demie à Notre-Dame-des-Landes une dizaine de représentants de l'Acipa, la principale association d'opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, de la Cedpa (Collectif d'élus doutant de la pertinence de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes) et de l'association Nexus, qui défend un projet alternatif air-rail-routes. Retouvez ci le blog de Nicolas Dupont-Aignan où il a clairement pris position contre le projet de l'aéroport de Notre Dame des Landes : link

 

 

1357846330dupont-aignan1

 

 

Puis dans la soirée, une centaine de personnes est venue assister à la réunion publique de Nicolas Dupont-Aignan et ont pu débattre pendant une heure et demie, à batons rompus, avec Nicolas Dupont-Aignan.

 

 

2013-01-10 19.12.382013-01-10 19.10.46

2013-01-10 19.12.022013-01-10 19.11.50

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 10:05

NDA4.jpg

 

C'est avec joie que nous vous annonçons la venue de Nicolas Dupont-Aignan à NANTES le jeudi 10 janvier prochain.

 

Cette venue s'effectue dans le cadre de son tour des fédérations entamé depuis nos dernières universités de rentrées de 2012 mais également pour répondre à l'actualité locale de notre département, où la fédération DLR Loire-Atlantique est pleinement impliquée.

 

- Nicolas Dupont-Aignan avec les représentants DLR 44 sera à Saint-Nazaire dans la matinée aux Chantiers STX.

- Dans l'après midi, Nicolas Dupont-Aignan avec les représentants DLR 44 rencontrera les opposants (associations historiques) au projet d'aéroport de Notre Dame des Landes

 

Nous vous donnons rendez-vous à 18h30 pour une réunion publique avec Nicolas Dupont-Aignan, celle-ci aura pour thème "Quelles solutions pour sortir de la crise"avec débats, discussions et échanges.

 

Elle aura lieu à la Médiathèque Jacques Demy, salle Jules Vallès, 15, rue de l'Héronnière, c'est dans le centre de Nantes face au parking de la petite Hollande. Entrée libre.

 

Pour tout renseignement, vous pouvez envoyer un courriel à l'adresse suivante : nonoscorp@hotmail.fr

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 17:46

Enfin une bonne nouvelle dans la grisaille sociale française. Les Chantiers Navals STX décrochent la commande du plus gros paquebot du monde ; quel soulagement pour les 6000 salariés du bassin nazairien pour Septembre 2013. Mais DLR 44 ne va pas faire la fine bouche alors que les Chantiers STX étaient au bord de asphyxie...

 

Toutefois la question fondamentale reste posée, pourquoi les Chantiers STX et son avenir doit-il se jouer sur un "coup de dés" ? DLR 44 ne veut plus à l'avenir voir se reproduire cette situation et pour cela réclame haut et fort ce qu'il défend depuis si longtemps la nationalisation des Chantiers, car il est inadmissible de voir que les Coréens qui sont majoritaires dans le Capital ne fassent rien dans la recherche de contrats.

 

Ce qui vient de se passer aujourd'hui montre bien qu'un État qui décide de s’investir dans un projet de défense de "l'outil de travail" garde encore sa force régalienne : Il est dans son rôle !

 

Dominique Potier

Secrétaire départemental de Debout La République Loire-Atlantique

 

Article-OF-du-31-12-2012-STX.jpg

Partager cet article
Repost0

"Les voleurs de la République" : livre événement de Nicolas Dupont-Aignan

livreevenement-520x208.png

Récupérer 20 milliards d'euros par an sur la fraude fiscale et baisser l'impôt de tous, c'est possible !

Rechercher

Adhésion

 

http://www.debout-la-republique.fr/sites/default/files/adhere.jpg

 

Archives