Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 19:52
Seita : Impérial Tobacco, grand gagnant des politiques menées depuis 30 ans !

Seita est une entreprise nationale qui a été privatisée et vendue à Impérial Tobacco, un groupe britannique, en 2008, qui gagne de l’argent et dans une logique ultralibérale, délocalise donc en Pologne pour en gagner encore plus !


Et bien naturellement, on devrait les remercier car il est proposé aux ouvriers et employés de les recaser en Pologne au salaire local, bien entendu !


Les 327 salariés de l'usine de Carquefou pourront donc remercier ceux qui ont approuvés tous les traités européens depuis Maastricht en 1992 et qui ont ainsi permis, une ouverture des frontières, la libre circulation des personnes et des capitaux dans les 28 pays de l'UE et le nivellement des salaires et des acquis sociaux par le bas.


Dans l'Union Européenne qu'on nous promet à gauche comme à droite et qu'on vous promettra lors des élections européennes du 25 mai, voilà la réalité : « Vive la loi du fric, le
mépris de l’humain, l'ouverture irresponsable des frontières et un dumping social exacerbé ».


Aussi, comme candidate de « Debout la France : ni système, ni extrêmes » dans l'Ouest, je proposerai aux Françaises et Français lors des élections européennes du 25 mai 2014, de dénoncer tous ces traités européens existants mis en place par nos dirigeants de l'époque et qui aujourd'hui s'en offusquent, afin que notre pays redevienne un état souverain et puisse réellement agir dans cette mondialisation inhumaine et incontrôlée !

 

Cécile BAYLE DE JESSE

Candidate « Debout la France : ni système, ni extrêmes ! » pour le Grand Ouest

Conseillère municipale de Mamers (72)

Déléguée nationale DLR à l'épanouissement familial

Partager cet article
Repost0
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 16:18

 

Nicolas Dupont-Aignan, Député-Maire de l’Essonne et Président de Debout la République sera en déplacement le 7 avril à la Roche-sur-Yon et Nantes. Il ira soutenir la liste Debout la France ! « Ni système, ni extrêmes » menée par Cécile Bayle de Jessé dans le Grand Ouest pour les élections européennes de mai 2014.

 

La réunion publique aura lieu à 19h à la Salle municipale « Gare de l’Etat » - Place de la Gare de l’Etat, ancienne maison des syndicats, avec les discours de Nicolas Dupont-Aignan et Cécile Bayle de Jessé.

 

« Cette élection est le scrutin majeur de cette année. Après la claque des municipales, les Français ont l’occasion historique d’exprimer leur refus de cette Union européenne inutile et coûteuse. Nos listes proposeront aux Français le choix d’une Europe gaulliste au service des citoyens» estime Cécile Bayle de Jessé.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 12:14
 A propos des A B C D de l'égalité pour le PS 44

"Au mieux vous êtes ambigus, au pire vous êtes des imposteurs".

1er point : vous nous dites "que la théorie du genre n'existe pas ... il existe des études de genre, conduites par des chercheurs , etc ..."

Nous vous répondons que la théorie du genre existe. D'ailleurs l'ancien premier ministre - qui est socialiste ? M. Jean-Marc AYRAULT l'a reconnu puisqu'il a dit dans une même phrase avec, un gros lapsus révélateur, en s'adressant à la Droite lors d'un échange avec eux à l'assemblée nationale le 4 février 2014 : "... c'est vous qui l'inventez, elle n'existe pas, elle vient des Etats Unis".

Je cite aussi Madame Najat Vallaud- Belkacem, ministre et ancienne porte parole du gouvernement, qui a déclaré dans un entretien au journal 20 minutes le 31 août 2011 : " la théorie du genre, c'est ce qui explique l'identité sexuelle des individus autant par le contexte SOCIO-CULTUREL que par la BIOLOGIE ". 

Oui, le "gender" vient des Etats-Unis, puisque dans les années60, il est pour la première fois cité.

Alors, cette théorie, c'est quoi au départ ?

C'est le destin tragique de Bruce Reimer qui finira par se suicider en 2002, puis ce sera son frère David qui se suicidera en 2004.

Cette expérience est l'oeuvre du gourou (John Money), sexologue et psychologue néo-zélandais. Ces "études de genre "naissent sous la plume et le bistouri de ce monsieur qui entre-autres, fait indirectement, l'apologie de la pédophilie ... Cette théorie sera reprise par l'universitaire américaine Judith Butler dans les années 70.

_______________________

2ème point : sur le programme " A B C D de l'égalité ", vous nous dites " que dans ce programme les différences biologiques ne sont jamais niées ..."

Alors je vous renvoie à l'amendement proposé par Madame Julie Sommaruga, députée Socialiste des Hauts de Seine, le jeudi 28 février 2013 à la Commission des Affaires Culturelles et de l'Education. Cet amendement sera adopté.

 Que disait-il cet amendement : "... une éducation à l'égalité entre Hommes/Femmes et à la déconstruction des stéréotypes sexués ... " 

Il y a bien le mot Déconstruction ! Heureusement, qu'en mars 2013, grâce à la ténacité de 300 000 signataires cet amendement sera retiré.

Aussi, nous notons à propos de l'égalité Filles/Garçons, que sur le site officiel du ministère - ferme. gouv .fr - ce texte de loi porte les couleurs de l'égalité avec la mention " dans les valeurs de la république ", que l'école doit transmettre ... " une sensibilisation à la question des orientations sexuées, mais aussi, l'enseignement d'une éducation à l'égalité de GENRE dès le premier degré ".

Certes, comme vous le dites, jamais niées, mais toujours avec " autre chose ", la mise en place du" doute ". Nos jeunes enfants ne vous demandent RIEN !

______________________

3ème point : vous nous dites " que ce programme est aussi conçu pour lutter contre les inégalités de réussite scolaire et d'orientation ..."

Nous vous disons que cet argument est lui aussi, faux, parce que toutes les études faites sur ce sujet, montre notamment, que les filles réussissent mieux que les garçons dans le monde scolaire. Et puis, à propos de lutte contre les inégalités, c'est dans les pays les plus influencés par "l'éducation neutre ", que les inégalités se creusent, ex : comme la Finlande, la Norvège, la Suède, on remarque qu'entre 2000 et 2012 les inégalités se sont accrues.J e vous renvoie au rapport de l'enquête PISA.

A propos des stéréotypes dans les professions, vous noterez, que ces évolutions professionnelles ne vous ont pas attendu...Des métiers autrefois réservés aux hommes, comme par exemple celui d'avocat, de gendarme, de pompier, etc ... sont aujourd'hui totalement irradiés par les femmes.

Alors , arrêtez de nous " bassiner " avec vos ouvrages du style " papa porte une robe ", ou, " maman a un zizi "!

Aussi, ne voulant pas voir ce qui se fait par exemple en Allemagne ou en Suisse à propos du "gender ", c'est à dire, introduire dans les écoles maternelles et primaires, des coffrets , style, " sexbox ", contenant du matériel pornographique, nous n'avons qu'une seule demande à vous formuler:

L'école doit rester l'institution de l'instruction des savoirs, et laisser aux parents, ce qui leur revient, c'est à dire l'Education !

Que ces concepts de " genre " soient étudiés en philo, pourquoi pas, mais pour le reste,

 

A chacun son rôle !

 

Le vôtre se limite à la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.

 

Dominique Potier

Secrétaire départemental DLR 44 et père de famille

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 11:30
De nouveaux élus pour DLR dans l'Ouest

Les élections municipales du 23 et 30 mars 2014 auront apportées à Debout La République de nouveaux élus dans l'Ouest, nous renforçons notre présence localement avec :

  • Benoit FOURAGE, élu conseiller municipal à SUCE SUR ERDRE (44) sur la liste de Jean-Louis ROGER qui totalise 50,63% des suffrages au 2nd tour.
  • Franck LE GAL, réélu conseiller municipal à CASSON (44) sur la liste de Philippe EUZENAT dès le 1er tour.
  • Alain GUINOISEAU et Philippe VALLIN, élus conseillers municipaux à LAVAL (53), Alain allant également à la Communauté d'Agglomération, sur la liste d'Union de la Droite de François ZOCCHETTO totalisant au 2nd tour 51,57% des voix.
  • Cécile BAYLE DE JESSE, élue conseillère municipale d'opposition à MAMERS (72) dès le 1er tour en totalisant 10,80% des voix.
  • Jean-Jacques FOUCHER à BRIE (35), réélu conseiller municipal avec 92,31% des voix.
  • Jean BRETHOME, élu maire de THENAC (17) dès le 1er tour avec 50,46% des voix
  • Jean-Pierre LE GRASSE, élu conseiller municipal d'opposition à BIARD (86) avec 19,29% des voix au 2nd tour.
Partager cet article
Repost0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 11:33
STX et les BPC russes, les gesticulations du Ministre FABIUS.

Que nous dit aujourd’hui le ministre : « une éventuelle annulation ; une éventuelle suspension » avec le soutien de l'ancien ministre UMP, Bruno le Maire, qui rajoute que cela doit être fait au nom de « la cohérence en matière de politique étrangère ».

Revenons au point de départ :

Le 17 juin 2011, la France et la Russie ont signé un accord final pour la construction de deux navires Mistral pour un montant de 1,2 milliard de dollars, car il s'agit du plus important contrat signé entre un pays membre de l'OTAN et MOSCOU ...

Où en est cette collaboration aujourd'hui?

Le Vladivostok est terminé et sera livré en octobre 2014, 400 militaires Russes sont attendus fin mai à Saint-Nazaire ... Le Sébastopol est en construction en Loire-Atlantique ...

Alors, soyons un peu sérieux. Il n'y aura pas de troisième niveau à l'échelle européenne, parce que l'Allemagne, mais aussi la Grande-Bretagne, dont l'économie repose en partie sur ses « bonnes » relations avec la Russie se placerait en situation délicate sur la place financière de la City ... « outre les conséquences sur l'emploi à Saint-Nazaire, annuler ce type de contrat militaire ne se fait pas d'un claquement de doigts ... juridiquement et économiquement ... c'est compliqué » nous explique la Fondation pour la Recherche Stratégique.

Nous ne pouvons qu'être interloqués et stupéfait des gesticulations de M. FABIUS et du gouvernement qui n'hésite pas à salir la parole de la France en n'honorant pas un contrat et à mépriser le travail des salariés et ouvriers des Chantiers STX, ceux-ci ne sont pas une variable d'ajustement diplomatique !

DLR réaffirme son opposition aux positions diplomatiques que vient de prendre la France après le référendum de Crimée.


 

Cécile Bayle de Jessé

Candidate DLR aux élections européennes de 2014 dans le Grand Ouest
 

Dominique Potier

Secrétaire départemental de Debout La République Loire-Atlantique

Partager cet article
Repost0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 08:00
DLR et les élections municipales en Loire-Atlantique

Nous aurons donc 2 candidats en Loire-Atlantique, à savoir Benoît FOURAGE en 15ème position dans la ville de SUCE SUR ERDRE sur la liste sans étiquette de Jean-Louis ROGER http://jeanlouis-roger-municipales2014.blogspot.fr/p/qui-sommes-nous.html et Franck LE GAL en 9ème position dans la ville de CASSON sur la liste sans étiquette de Philippe EUZENAT. Nous leur souhaitons bon courage et bonne chance pour le 1er tour des élections municipales qui aura lieu le 23 mars prochain.

 

Concernant la liste divers droite menée par Jean-Marc BEAUVAIS à VERTOU, celui-ci a dû renoncer à la présenter car certaines de ses co-listières se sont retirées au dernier moment, ne permettant plus à Jean-Marc BEAUVAIS d'avoir le temps nécessaire pour retrouver d'autres co-listières crédibles, ci-après quelques articles et infos concernant ce renoncement forcé.

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-municipales-a-vertou-la-deuxieme-liste-de-droite-renonce_fil-2504165_actu.Htm

http://vertou2014.blogspot.fr/2014/03/communique-de-presse.html

 

 

De plus, Debout La République Loire-Atlantique ne donne aucune consigne de vote à ses électeurs là où nous ne présentons pas de liste ou de candidats. En tout, notre mouvement présente plus de 132 listes en France http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/municipales-2014-debout-la-republique-en-lice-dans-132-communes-7770164541

Partager cet article
Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 15:03

Communiqué de Presse



Nous avons appris, dans la presse, à notre grande surprise, que la liste de M. Rodolphe AMAILLAND, tête de liste UMP aux élections municipales de VERTOU, comporterait un membre de Debout la République, sans mentionner son nom.


Debout La République Loire-Atlantique tient à clarifier les choses afin que l'électeur vertavien puisse voter au 1er tour de l'élection municipale de sa commune en toute connaissance de cause.


Notre mouvement Debout La République soutient officiellement depuis de nombreux mois la liste Divers droite menée par Jean-Marc BEAUVAIS sur cette même ville.


M. Rodolphe AMAILLAND, logiquement, devrait être un lecteur de la presse locale, c'est la moindre des choses que d'être informé sur la vie de ces concitoyens ainsi que sur ces concurrents aux élections municipales.


Nous confirmons donc qu'il n'y a aucun candidat investi par DLR sur la liste sortante UMP.


La seule personne sur cette liste ayant fait une demande auprès de la commission nationale d'investiture de DLR pour y figurer est M. Marc HELAUDAIS. En date du 18 janvier 2014, notre commission nationale d'investiture lui a adressé un refus.



Dominique POTIER

Secrétaire départemental de Debout La République Loire-Atlantique



Patrick MIGNON

Président de la Commission Nationale d'Investiture de Debout La République

Partager cet article
Repost0
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 11:09

Communiqué de presse

 

 

_C--cile-1.jpg

 

Ces derniers jours, la question de l'application de la Théorie du genre a envahi les ondes.


Si certaines interventions sont peut-être exagérées, ce n'est pas pour autant que, comme le prétend la communication du ministère, rien ne serait vrai.


De multiples initiatives préalables ou expérimentales ainsi que des incitations à œuvrer dans ce sens sont prises par les ministres VALLAUD BELKACEM, TAUBIRA et PEILLON.


Notamment, dans une circulaire du 4 Janvier 2014 adressée à l'ensemble des recteurs, relative à la mise en œuvre du programme d'action gouvernemental sur l'orientation sexuelle ou l'identité de genre, M. Peillon souhaite que ceux-ci accompagnent et favorisent les interventions en milieu scolaire des "associations qui luttent contre les préjugés homophobes" et fait la promotion du site "Ligne azur".


Une intrusion sans contrôle suffisant en milieu scolaire d'associations engagées est un péril face auquel les familles doivent se montrer vigilantes.


Il est inacceptable que le Ministre Vincent PEILLON se permette de donner des leçons aux familles et que l’État rentre dans la vie privée de celles-ci, on a déjà connu cela dans des époques sombres.


Chacun doit garder son rôle : l’École est là pour instruire, les familles sont là pour l'éducation de leurs enfants.


« Aux élections européennes du 25 mai 2014, envoyez des députés DLR au Parlement Européen qui défendront le modèle familial français, socle de notre nation. »



Cécile Bayle de Jessé,

Médiatrice familiale et Présidente de Familles Rurales Sarthe,

Déléguée nationale DLR à l’épanouissement familial,

Candidate DLR aux élections européennes dans l'Ouest

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 14:20

CBDJ.jpg

 

Médiation est un mot très à la mode, on parle de médiation pour les conflits dans les banlieues comme pour régler les conflits internationaux.

 

En même temps, à une époque où les outils de communication n’ont jamais été aussi performants et utilisés, (internet, les médias, les réseaux sociaux…) la communication dans le cadre familial se fait beaucoup plus difficilement, peut être justement à cause d’internet, de la télévision mais aussi parce que les familles sont organisées différemment, la mère de famille travaille elle aussi et les enfants vont en grande majorité à la cantine. Il n’y a plus de temps pour le dialogue.

 

Économiste de formation et après avoir travaillé dans le monde de l’entreprise, mes cinq enfants étant déjà plus grands, j’ai eu envie de me former pour un tout nouveau métier en France, la médiation familiale.

Il y a 15 ans en effet, l’Université de Nanterre proposait pour la première fois une formation à la médiation familiale par concours.

Des professeurs venus du Québec, des psychologues, des juristes, des sociologues nous ont donné cette formation sanctionnée par un diplôme universitaire.

 

Des structures comme l’UDAF, Montjoie dans la Sarthe ont créées ces dernières années des services de médiation dans des domaines spécifiques.

Personnellement, j’ai monté mon association « Médiation Conseil 72 » il y a plus de 10 ans.

 

La médiation familiale, différente du conseil conjugal, a pour but de régler les conflits entre conjoints mais aussi entre parents enfants, grands parents, à tout moment de la vie.

L’idée, dans le cas de conflit de couple avant divorce est de trouver un terrain d’entente dans l’intérêt premier des enfants.

Une médiation se fait sur plusieurs séances plus ou moins longues. Obligatoirement une médiation se fait à trois, les personnes en conflit et le médiateur.

Le médiateur écoute, reformule de façon à ce que dialogue s’instaure avec le maximum de sérénité.

Après la séance de médiation un compte rendu est établi par le médiateur.

Il sera relu et commenté lors de la séance suivante.

Une médiation se termine avec la signature d’un protocole d’accord qui consigne les différentes décisions prises en commun.

Ce protocole d’accord permet en cas de divorce de faciliter la décision du juge et pour le couple, si c’est leur souhait, de ne prendre qu’un seul avocat.

 

La médiation familiale peut aussi permettre de régler des conflits dus à des non dits, de renouer le dialogue, de mettre à jour des dysfonctionnements qui n’avaient pas été perçus jusque là, de prendre conscience de la diversité des caractères, de la transformer en force et ainsi rétablir un climat agréable au sein de la famille.

 

De nombreux cas se présentent :

 

Sylvie, mère au foyer, les enfants sont partis, Rémi, ingénieur, ils ne se supportaient plus, vivaient chacun à un étage de leur grande maison. Ne se parlaient jamais. Madame n’a jamais travaillé, monsieur ne voulait rien donner à Madame. Comment régler cet état de fait insupportable pour les deux ? Seule la médiation familiale a permis à chacun de parler, d’exprimer leur volonté .

 

Odile et Cédric viennent en médiation, Odile est au chômage, les enfants sont scolarisés, elle reproche à Cédric de mettre les pieds sous la table, les conflits se font de plus en plus fréquents . Au cours de la médiation il apparaît que madame est en relation par internet avec un ancien ami, qu’ils doivent se revoir, Cédric l’a découvert en regardant les mails….La Médiation familiale a permis a Cédric et à Odile de s’expliquer dans un cadre dédramatisé.

 

Marie-Claude et Jérémy sont divorcés, Marie- Claude a la garde des enfants, elle refuse que les grands parents paternels voient leurs petits enfants, la médiation familiale a permis en rassemblant parents et grands-parents de trouver un terrain d’entente.

 

Cécile Bayle de Jessé

Médiatrice Familiale

Candidate DLR aux élections européennes de 2014 dans le Grand Ouest

 


Partager cet article
Repost0
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 08:24

STX

 

Face à la concurrence des autres chantiers navals européens exigée par l’Union Européenne, et pour être compétitif, il est demandé aux salariés des Chantiers Navals STX de Saint-Nazaire, dernier fleuron de l'industrie navale française, de travailler 20 minutes de plus gratuitement par jour.


Le Chantier Naval Fincantieri, entreprise privée contrôlée intégralement par l’État italien, reçoit des commandes de celui-ci pour construire des navires militaires. Il s'agit donc d'aides indirectes qui permettent ensuite à celui-ci de tirer les prix des paquebots vers le bas tout comme Meyer Werft, Chantier Naval allemand, qui dispose d'aide des Landers.


Pourquoi les salariés, en France, devraient payer la facture de cette concurrence déloyale et faussée au sein de l'Union Européenne ? Pourquoi seule la France ne pourrait-elle pas aider directement ces entreprises publiques afin de les soutenir dans cette mondialisation sauvage ?


Il est loin le rêve européen tant vanté et soutenu par l'UMP, le PS, l'UDI et Les Verts.


C'est pour cela que nous demandons au gouvernement que les charges patronales soient divisées par deux afin de faire baisser les coûts de production car le travail de qualité et le professionnalisme des ouvriers STX ne peut-être gratuit.


Nous préférons que l’État encaisse moins de charges et que les 2 000 salariés gardent leur emploi et ainsi préservent leurs familles au lieu d'aller pointer à Pôle Emploi ce qui coûterait encore plus cher à l’État.


De plus, nous réaffirmons notre demande de fusion des Chantiers STX avec DCNS afin d'être véritablement armé dans cette mondialisation.


Nous savons que nos propositions vont tomber sous le joug de la Commission de Bruxelles qui voudra faire respecter ces sacro-saints traités européens qui plombent notre économie, font disparaître nos emplois et rendent nos familles malheureuses.


C'est pourquoi nous proposerons aux Français, lors des élections européennes du 25 mai 2014, de dénoncer tous ces traités européens existants mis en place par nos dirigeants de l'époque et qui aujourd'hui s'en offusquent, afin que notre pays redevienne un état souverain.



Cécile Bayle de Jessé

Candidate DLR aux élections européennes de 2014 dans le Grand Ouest

Partager cet article
Repost0

"Les voleurs de la République" : livre événement de Nicolas Dupont-Aignan

livreevenement-520x208.png

Récupérer 20 milliards d'euros par an sur la fraude fiscale et baisser l'impôt de tous, c'est possible !

Rechercher

Adhésion

 

http://www.debout-la-republique.fr/sites/default/files/adhere.jpg

 

Archives